Les projets de recherche

Les projets de recherche portés par Géodénergies couvrent les trois filières géothermie, stockage géologique du CO2 et stockage de l’énergie. Certains sont transverses à ces filières et favorisent la fertilisation croisée.

Les livrables des projets sont des méthodologies ou des technologies innovantes dont l’application industrielle à court ou moyen terme permettra d’accélérer le développement des filières concernées.

5 projets sont actuellement en cours, portés par des membres de Géodénergies ou des entités externes comme le projet sur le stockage d’énergie, porté par AIRLIQUIDE. Géodénergies programme de lancer une dizaine de nouveaux projets sur la période 2017-2018 pour couvrir un large champs thématique et accueillir de nouveaux partenaires industriels.

Les projets Géodénergies incluent au moins deux membres du GIS  et sont ouverts aux partenaires extérieurs au GIS. Tous les projets s’inscrivent dans la feuille de route Géodénergies et offrent des perspectives d’application dans le moyen terme aux acteurs industriels.

Les premiers projets de géodénergies

Pilote CO2 Dissolved - Stocker du CO2 et produire de l’énergie utilisable

Stocker dans le sous-sol du CO2 tout en produisant de la chaleur géothermale, telle est l'idée qui a été explorée par le projet ANR CO2Dissolved. Suite à ses résultats prometteurs, un deuxième projet « pilote CO2Dissolved » développera un prototype à échelle réduite pour valider la technologie au cœur du processus tout en préparant la mise en place d'un projet pilote sur un site industriel. En cas de succès, les petits émetteurs de CO2 (<150kt/an) seraient les principaux bénéficiaires.

Fiche résumé

Reflet - Optimiser la géothermie profonde en fossé d’effondrement

Les acteurs industriels de la Géothermie profonde doivent développer une capacité à préciser, en amont des opérations de forage, l’implantation et les trajectoires optimisées des puits afin d’accéder aux débits et températures les plus favorables. Le projet REFLET (méthodologie pour la construction d'un modèle conceptuel de réservoir géothermique de type faille dans un contexte de fossé d'effondrement) vise ainsi à réduire les incertitudes géologiques. La méthodologie permettra la reproductibilité industrielle d'une exploitation de géothermie profonde dans un tel contexte géologique à l'échelle de la France, en Alsace, Rhône-Alpes, Auvergne …

Fiche résumé

Temperer - Enregistrer la micro sismicité d’un réservoir géothermique

Le projet TEMPERER vise à développer l'utilisation de techniques de sismique passive pour la mise en exploitation, le suivi et  l’évaluation du comportement dynamique d’un réservoir géothermique profond. Basé sur l'enregistrement d'événements micro sismiques de très faible magnitude (<2, seuil de la perception humaine), ce projet améliorera l'acceptabilité sociale des projets industriels de géothermie profonde. Les évènements enregistrés sont aussi une source d'information capitale dans l'interprétation et la caractérisation des réservoirs de géothermie.

Fiche résumé

Carphymcheau - Améliorer la connaissance des échangeurs géothermiques

Corrosion, encrassement, formation de précipités : les eaux géothermales sont des fluides particuliers qu’il convient de connaître et maîtriser pour maximiser les potentiels de récupération et diminuer les coûts. Regroupant huit partenaires dont deux laboratoires académiques, le projet CARPHYMCHEAU vise à améliorer la connaissance des échangeurs pour les eaux géothermales et à l’appliquer sur des projets concrets de géothermie, dans des contextes de zones volcaniques  ou de géothermie profonde.

Fiche résumé

Rostock H - Etudier l'opportunité  du Stockage géologique d'Hydrogène en cavités salines en France et en Europe

Le projet Rostock H vise à améliorer les connassaince sur les phénomènes ne jeu dans le stockage d'hydrogène en cavités salines pour permettre son optimisation et son fonctionnement en toute sécurité. Le projet analysera également les conditions technico-économiques, réglementaires et sociales pour le déploiement de la technologie en France et en Europe.

Dernière mise à jour le 11.04.2017